Missile menaçant pour le Japon : Pyongyang menacé d’une riposte militaire

Les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud promettent une «réponse ferme» au dernier lancement de missile en Corée du Nord. De son côté, la Russie souligne que le potentiel de sanctions vis-à-vis de Pyongyang est «pratiquement épuisé». Lire la suite

Publicités

Un expert de l’Onu opposé à des sanctions contre le Venezuela

Imposer des sanctions contre le Venezuela n’est pas la solution pour résoudre la crise dans un pays qui manque de ressources alimentaires et de médicaments, a déclaré vendredi Idriss Jazairy, rapporteur spécial de l’Onu. Lire la suite

Sanctions antirusses: Moscou doit préparer une riposte «douloureuse»

La Russie ne doit pas laisser passer l’alourdissement des sanctions voté ce mardi par la Chambre des représentants du Congrès. Selon le sénateur russe Konstantin Kossatchev, il faut riposter d’une manière «non symétrique, mais douloureuse».

Le vote du Congrès américain sur de nouvelles sanctions contre la Russie témoigne du fait que la dégradation postérieure des relations entre la Russie et les États-Unis devient inévitable, il faut adopter des mesures de rétorsion qui seraient «douloureuses» pour Washington, estime le sénateur russe Konstantin Kossatchev.

«Que faut-il faire? Tout d’abord, il ne faut pas faire de bruit. Notre réponse officielle devrait être donnée une fois la loi déjà adoptée (ce qui, hélas, est à ne pas douter). Deuxièmement, il faut préparer cette réaction, car elle doit être obligatoire. Non symétrique, mais douloureuse pour les Américains», a écrit Konstantin Kossatchev sur son compte Facebook.

Selon le sénateur, cette réponse devrait être donnée non seulement en réponse à la loi en question, mais aussi à toutes les démarches précédentes des États-Unis à l’encontre de l’immobilier et des diplomates russes.

La Chambre basse du Congrès des États-Unis a adopté mardi à une quasi-unanimité de nouvelles sanctions contre la Russie, un projet qui provoque la colère de Moscou mais aussi de l’Europe, car il permettrait de sanctionner des entreprises européennes.

Le texte, adopté par 419 voix contre trois, doit maintenant être approuvé par le Sénat et promulgué ou non par le Président. On ignore pour le moment la date du vote à la Chambre haute.

La Maison-Blanche a fait savoir que Donald Trump n’avait pas encore pris de décision quant à la promulgation du texte, qui pourrait compromettre ses projets de rapprochement avec Moscou. Il pourrait toutefois être adopté avec une marge suffisante pour passer outre un éventuel veto présidentiel.

fr.sputniknews.com

Washington va tester en Alaska son bouclier antimissile Thaad

Le ministère américain de la Défense a annoncé vendredi qu’il comptait tester bientôt son bouclier antimissile (Thaad) en Alaska, sur fond de fortes tensions avec la Corée du Nord, qui vient de réussir son premier tir de missile intercontinental capable de frapper les Etats-Unis. Lire la suite

Sanctions antirusses: Moscou suspend le dialogue avec les USA sur les problèmes bilatéraux

La Russie et les USA menaient jusqu’ici des consultations en vue d’améliorer les relations bilatérales, malgré plusieurs trains de sanctions adoptées par Washington à l’encontre de Moscou. Toutefois, le Kremlin serait sur le point de perdre patience suite à l’adoption de nouvelles sanctions et annonce son intention de suspendre ce dialogue. Lire la suite

Poutine, l’homme de l’année qui ne sera jamais Prix Nobel de la Paix

poutine-454


poutine-454Dans un document passé inaperçu, l’Union européenne (UE) est accusée par la Russie « d’expansion géopolitique » et de chercher, conjointement avec les États-Unis, à « saper la stabilité régionale et globale ».

Dans ce document qui définit la politique stratégique de la Russie pour les années à venir ont ainsi disparu certaines priorités comme celle-ci : « le but principal dans les relations avec l’UE, pour la Russie, qui fait partie intégrante de la civilisation européenne, est de promouvoir la création d’un espace économique et humain de l’Atlantique jusqu’au Pacifique ». Plus d’intégration, plus d’espace commun, plaidait le document de 2013. Lire la suite

Assad: une victoire à Alep anticipera la fin de la guerre

assad-34


assad-34Une victoire de l’armée syrienne à Alep représenterait une «étape énorme» en vue de la fin de la guerre, a déclaré le président Bachar Assad à un quotidien syrien.

Dans un entretien qui sera publié jeudi par al-Watan, le chef de l’État affirme que la défaite des groupes armés terroristes dans la seconde ville de Syrie va marquer un tournant dans la guerre. Lire la suite