Lettre privée à Poutine: Pyongyang était «prêt à frapper les USA»?

En octobre, une délégation nord-coréenne aurait transmis au Président russe, par l’intermédiaire de Valentina Matvienko, Présidente du Conseil de la Fédération russe, une lettre par laquelle Pyongyang aurait affirmé être prête à réaliser une frappe contre le sol américain, a indiqué à Sputnik une source informée. Lire la suite

Publicités

Le début d’un conflit dans la péninsule de Corée ferait des centaines de milliers de morts

Des centaines de milliers de vies seraient sacrifiées en cas de conflit militaire dans la péninsule coréenne, et ce, même si les parties ne faisaient usage que d’armes conventionnelles. Lire la suite

Par quoi la Russie répondra au développement du bouclier antimissile US

Face au développement d’armes pouvant porter une «frappe désarmante» et du bouclier antimissile aux États-Unis, la Russie perfectionne des systèmes capables de protéger son potentiel de dissuasion nucléaire. Lire la suite

Pyongyang menace les Etats-Unis du feu nucléaire si Washington «nie son droit à exister»

L’ambassadeur nord-coréen en Russie a assuré que la Corée du Nord ne céderait pas devant Washington dans l’escalade verbale les opposant et pourrait faire usage de son arsenal nucléaire si l’existence de son Etat venait à être menacée. Lire la suite

Séoul est prêt à «détruire irrémédiablement» la Corée du Nord

Suite au nouveau tir de missile réalisé par Pyongyang en dépit de toutes les sanctions, la Corée du Sud promet de renforcer sa capacité de défense et d’anéantir, si nécessaire, son voisin du nord.

«Au cas où la Corée du Nord se lancerait dans des provocations contre nous ou notre allié, nous avons la capacité de la détruire de manière irréversible», a déclaré le Président sud-coréen Moon Jae-insuite au nouveau tir de missile par Pyongyang, qu’il a fermement condamné.

«Le dialogue est impossible dans une situation comme celle-ci», a martelé M. Moon, cité par l’agence Yonhap. «Les sanctions internationales et la pression doivent être renforcées davantage pour que la Corée du Nord n’ait d’autre choix que de prendre la voie du véritable dialogue», a-t-il ajouté.

Séoul renforcera, selon lui, sa capacité de défense pour faire face aux menaces nucléaires et balistiques grandissantes.

Pyongyang a procédé vendredi matin à un nouveau tir de missile. L’engin, qui a survolé le Japon, a atteint une altitude de 800 kilomètres, a parcouru 3.700 kilomètres et est tombé à 2.000 de Hokkaido. Le tir est intervenu trois jours après que le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé de nouvelles sanctions contre Pyongyang pour son sixième essai nucléaire.

sputniknews

Ministre nord-coréen: l’unique objectif de Washington en péninsule coréenne est la guerre

Washington tourne le dos à la volonté de la communauté internationale d’établir la paix sur la péninsule coréenne et souhaite déclencher une guerre, estime le ministre nord-coréen de l’Économie extérieure Kim Yong-jae, soulignant que la Corée du Nord serait prête à riposter aux nouvelles sanctions par des contre-mesures «très puissantes». Lire la suite

Missile menaçant pour le Japon : Pyongyang menacé d’une riposte militaire

Les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud promettent une «réponse ferme» au dernier lancement de missile en Corée du Nord. De son côté, la Russie souligne que le potentiel de sanctions vis-à-vis de Pyongyang est «pratiquement épuisé». Lire la suite