L’Iran dévoile la véritable source des missiles au Yémen

Le chef des Gardiens de la Révolution islamique en Iran, le général Mohamad Ali Jaafari, a accusé les Etats-Unis et l’Arabie saoudite de mentir en accusant l’Iran de transférer des armes au Yémen, expliquant pourquoi ceci était impossible. Lire la suite

Publicités

Décision de Trump sur al-Qods: la Russie «très inquiète»

La Russie, membre du Conseil de Sécurité de l’ONU et du Quartet pour le Proche-Orient, s’est dite jeudi «très inquiète» après la décision du président américain Donald Trump de reconnaître al-Qods (Jérusalem) comme «capitale d’Israël», appelant les parties prenantes au conflit israélo-palestinien à la «retenue» et au dialogue. Lire la suite

Selon Moscou, l’Onu n’a pas accordé d’autorisation pour la présence des USA en Syrie

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a déclaré que les Nations Unies n’avaient pas délivré de mandat pour la présence des États-Unis en Syrie. Lire la suite

Le début d’un conflit dans la péninsule de Corée ferait des centaines de milliers de morts

Des centaines de milliers de vies seraient sacrifiées en cas de conflit militaire dans la péninsule coréenne, et ce, même si les parties ne faisaient usage que d’armes conventionnelles. Lire la suite

Séoul est prêt à «détruire irrémédiablement» la Corée du Nord

Suite au nouveau tir de missile réalisé par Pyongyang en dépit de toutes les sanctions, la Corée du Sud promet de renforcer sa capacité de défense et d’anéantir, si nécessaire, son voisin du nord.

«Au cas où la Corée du Nord se lancerait dans des provocations contre nous ou notre allié, nous avons la capacité de la détruire de manière irréversible», a déclaré le Président sud-coréen Moon Jae-insuite au nouveau tir de missile par Pyongyang, qu’il a fermement condamné.

«Le dialogue est impossible dans une situation comme celle-ci», a martelé M. Moon, cité par l’agence Yonhap. «Les sanctions internationales et la pression doivent être renforcées davantage pour que la Corée du Nord n’ait d’autre choix que de prendre la voie du véritable dialogue», a-t-il ajouté.

Séoul renforcera, selon lui, sa capacité de défense pour faire face aux menaces nucléaires et balistiques grandissantes.

Pyongyang a procédé vendredi matin à un nouveau tir de missile. L’engin, qui a survolé le Japon, a atteint une altitude de 800 kilomètres, a parcouru 3.700 kilomètres et est tombé à 2.000 de Hokkaido. Le tir est intervenu trois jours après que le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé de nouvelles sanctions contre Pyongyang pour son sixième essai nucléaire.

sputniknews

Missile menaçant pour le Japon : Pyongyang menacé d’une riposte militaire

Les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud promettent une «réponse ferme» au dernier lancement de missile en Corée du Nord. De son côté, la Russie souligne que le potentiel de sanctions vis-à-vis de Pyongyang est «pratiquement épuisé». Lire la suite

Un expert de l’Onu opposé à des sanctions contre le Venezuela

Imposer des sanctions contre le Venezuela n’est pas la solution pour résoudre la crise dans un pays qui manque de ressources alimentaires et de médicaments, a déclaré vendredi Idriss Jazairy, rapporteur spécial de l’Onu. Lire la suite