Russie : Israël cherche des garanties que l’Iran ne s’installera pas au sud de Damas

Israël se prépare à une possible offensive conjointe de la Syrie, de l’Iran, de la Russie et des États-Unis contre Daesh à Rakka. Dans ce cas, le projet de renversement de la République arabe syrienne au profit des Frères musulmans serait abandonné.

Tel-Aviv craint qu’une fois la victoire assurée, Damas se trouve dépendant à la fois de la Russie et de l’Iran et autorise ce dernier à installer une base permanente au sud de Damas.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu le 9 mars en Russie pour demander à Moscou de contrebalancer l’influence de Téhéran en Syrie.

Au même moment, un diplomate français s’exprimant anonymement auprès de WMD a fait état d’un plan russe visant à gêner les Occidentaux au Proche-Orient en contrepartie de leur action en Ukraine. Moscou laisserait le Hezbollah et l’Iran attaquer Israël tant que Bruxelles et Washington maintiendraient leurs sanctions à son égard.

voltairenet.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s