Les contre-mesures de Moscou face à l’OTAN


poutine-378


Dans une interview accordée à l’agence de presse Ria Novosti, le président russe Vladimir Poutine a souligné que les nouveaux membres de l’Alliance atlantique ne pourraient pas résister face aux pressions des États-Unis et qu’ils se verraient alors obligés de déployer des systèmes de défense aérienne et antiaérienne sur les territoires sous contrôle de l’OTAN et d’y créer de nouvelles bases.

« Pourquoi une réaction à l’extension de l’OTAN ? Parce que, nous sommes inquiets de ce genre de décisions », a ajouté le patron du Kremlin avant de poursuivre : « Nous devons prendre des contre-mesures ; en d’autres termes, nous devons viser par nos missiles, les systèmes qui constituent une menace pour la Russie ».

La situation est tendue, a fait savoir le chef de l’État russe  sans omettre d’ajouter qu’il ne comprenait pas la logique des partenaires de la Russie.

Ces déclarations interviennent alors que 11 pays membres de l’OTAN ont envoyé quelque 4.000 soldats en Lituanie, pour participer à un exercice militaire baptisé «Épée de fer».

Le président russe a fait savoir que son pays prendrait les mesures nécessaires en réaction à l’extension de l’OTAN.

Dans une interview accordée à l’agence de presse Ria Novosti, le président russe Vladimir Poutine a souligné que les nouveaux membres de l’Alliance atlantique ne pourraient pas résister face aux pressions des États-Unis et qu’ils se verraient alors obligés de déployer des systèmes de défense aérienne et antiaérienne sur les territoires sous contrôle de l’OTAN et d’y créer de nouvelles bases.

« Pourquoi une réaction à l’extension de l’OTAN ? Parce que, nous sommes inquiets de ce genre de décisions », a ajouté le patron du Kremlin avant de poursuivre : « Nous devons prendre des contre-mesures ; en d’autres termes, nous devons viser par nos missiles, les systèmes qui constituent une menace pour la Russie ».

La situation est tendue, a fait savoir le chef de l’État russe  sans omettre d’ajouter qu’il ne comprenait pas la logique des partenaires de la Russie.

Ces déclarations interviennent alors que 11 pays membres de l’OTAN ont envoyé quelque 4.000 soldats en Lituanie, pour participer à un exercice militaire baptisé «Épée de fer».

ParsToday

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s