La Russie déploie des missiles nucléaires en représailles aux «menaces» de l’OTAN !


russie-114Alors que la détente entre la Russie et le président américain élu Donald Trump ne pouvait pas venir à un moment plus tendu, le Kremlin semble accélérer sa trajectoire de collision avec l’ OTAN, quand un responsable de la défense haut placé a déclaré lundi que Moscou avait déployé des missiles S-400 et les systèmes Iskander sol-air à capacité nucléaire dans l’enclave de Kaliningrad , en représailles aux déploiements de l’ OTAN, confirmant les rapports des médias sur les intentions russes d’envelopper une fois de plus l’ Europe centrale dans une potentielle couverture nucléaire ICBM .

Alors que la Russie a déjà dit qu’elle envoie périodiquement des Iskanders à Kaliningrad, jusqu’à présent, elle a toujours dit que c’était des exercices de routine. Moscou n’a pas lié les mouvements explicitement avec ce qu’il dit être un renforcement des capacités militaires de l’OTAN sur les frontières occidentales de la Russie.

russie-114

Cependant, le Kremlin sentant peut-être qu’il a une voix de soutien à la Maison Blanche, et négociant ainsi un effet de levier, Poutine a décidé de faire pencher ses cartes diplomatiquement et alerte le monde que la Russie va rentrer dans une escalade en riposte .

Selon Reuters , après l’élection de Donald Trump, qui a dit qu’il voulait des liens plus étroits avec le Kremlin et a remis en question le coût de la protection des alliés de l’ OTAN, certains analystes prédisent qu’un Moscou enhardi pourrait plus s’affirmer en Europe orientale. Avec des ouvertures militaires récentes en Syrie et maintenant en Europe, et c’est ce qui semble avoir lieu.

 Viktor Ozerov, président du comité de la défense du Conseil de la Fédération, la chambre haute du parlement russe, a déclaré dans un discours rapporté par RIA que la Russie était contrainte de réagir au bouclier antimissile américain en Europe de l’Est.

 »  Comme mesures de riposte à ces menaces , nous devrons … déployer des forces supplémentaires … Ce renforcement comprend le déploiement des S-400 et des systèmes Iskander à Kaliningrad, » selon l’ agence Reuters citant Ozerov.

En outre, Vladimir Poutine a également  été cité en train de parler de la façon dont la Russie doit répondre à ce qu’il perçoit comme une menace de forces américaines en Europe orientale.

» Pourquoi réagissons nous à l’ expansion de l’ OTAN si émotionnellement ? Nous sommes préoccupés par la prise de décision de l’ OTAN , » selon RIA qui a cité Poutine qui a donné une interview pour un documentaire qui sera diffusé par la télévision russe plus tard le lundi.

« Que devrions – nous faire ? Nous devons, par conséquent, prendre des contre – mesures, ce qui signifie cibler avec nos systèmes de missiles les installations, qui, à notre avis, commencent à poser une menace pour nous« , a déclaré Poutine.

russie-115

Vladimir Putin a présidé la dernière d’une série de réunions sur le développement des Forces armées russes en.kremlin.ru

poutine-373Sochi – Meeting on developing new types of weapons.

resistanceauthentique

Source Zero Hedge

Publicités

Une réflexion sur “La Russie déploie des missiles nucléaires en représailles aux «menaces» de l’OTAN !

  1. Je ne serai guère long car il n’y a pas grand chose à dire.
    Depuis un moment, L’OTAN crie à la menace russe pour fortifier l’Europe de l’est en forteresse d’attaque afin de pouvoir faire face à une pseudo attaque russe!
    Longtemps, la Russie a attendu un signe avant de prendre la décision de réagir, allant même jusqu’à ne pas répondre aux provocations d’Obama qui, en expulsant quasi manu militari des diplomates russes, attendait sans doute une réaction agressive.
    Celle-ci n’est pas venu, preuve que les russes sont beaucoup plus diplomates que l’ex URSS.
    Les présidentielles américaines ont également joué un rôle dans la mesure où Trump, avant son élection, criait à qui voulait bien l’entendre qu’il voulait des relations apaisées avec la confédération de Russie.
    Or, deux mois après, rien, en tous cas en apparence c’est le vide sidéral!
    Alors, pourquoi se demander et protester que le Kremlin réagisse?
    L’OTAN est à ses frontières, armé jusqu’aux dents, si M. poutine avait fait la même chose, la guerre serait déclarée depuis longtemps.
    Pour l’occident, on applique la vieille recette, cela ne va pas chez moi, c’est la faute des autres et, pourquoi ne pas réinventer le grand méchant loup…eut ours!
    A la différence prêt, que l’ourson des années 90 est devenu un bel ours, bien portant, bien féroce et l’a démontré.
    Maintenant, c’est à l’OTAN d’avancer son pion ou plutôt de le reculer! Soit on veut une désescalade, revenir à des rapports humains et non de force, soit on nous emmène dans une troisième guerre mondiale mais, celle-ci ne durera pas des années et nous mettrons des millénaires à nous en remettre…si nous nous en remettons.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s